Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Inauguration de l’Université de Strasbourg en images 07.02.09

.Intérieur de la salle :

.

.

Extérieur de la salle :

.

 

Université, le grand soir 05.02.09

Réfutations II
Un film de L’Autre campagne et Sauvons la recherche Paris
Réalisé par Thomas Lacoste

Régulièrement les gouvernements de droite comme de gauche rêvent de prendre le contrôle sur l’Université et de transformer la Recherche en un vaste bureau d’études. Cette fois l’attaque est particulièrement brutale. Profitant de la crise profonde qui frappe des établissements universitaires dépourvus de moyens et confrontés à un afflux sans précédent d’étudiants, le gouvernement souhaite instaurer un système inégalitaire, localiste, autocratique, de plus en plus dépendant de la commande publique et privée.

Dans ce film chercheurs, enseignants, syndicalistes viennent démonter les pièges d’une réforme rétrograde et rappeler quelles sont les conditions de production et de transmission d’un savoir universel accessible au plus grand nombre qui devraient guider une réforme réellement progressiste de l’Université.

.

.

Nous vous invitons à faire connaître, circuler et projeter le film « Université, le grand soir ». Merci de nous tenir informés de vos initiatives publiques afin que nous les relayons depuis notre site. Ce film peut être aussi publié sur des sites internet. Nous vous demandons cependant une seule mention obligatoire :

Pour soutenir cette initiative vous pouvez acheter le DVD 12€ frais de port inclus) par paiement en ligne ICI

Ou par chèque à l’ordre de L’Autre association, 3, rue des Petites Ecuries, F-75010 Paris.

Pour toute demande d’information, veuillez utiliser la rubrique contact du site.

 

U 11.05.07

Union civile

Je veux reconnaître la sincérité de l’amour homosexuel, en créant une union civile donnant les mêmes droits aux couples de même sexe qu’aux couples mariés, à l’exception de la filiation et de l’adoption, ainsi qu’un statut de beaux-parents, valable pour les familles recomposées et homoparentales.
Je suis pour une union civile homosexuelle qui ne passe pas par le greffe du tribunal d’instance, mais par la mairie. (…) Elle entraînera une égalité fiscale, sociale, patriomoniale totale avec les couples mariées qui ira,
par exemple, jusqu’au droit de à la pension de reconversion pour le conjoint homosexuel. (…) Cette union civile emportera les mêmes droits que le mariage dans les rapports entre les étrangers et Français, avec les mêmes limites. (…) A mes yeux, l’union civile a vocation à remplacer le PACS. Mais il faudra être très prudent
pour ceux qui ont voulu s’organiser avec le PACS et qui voudraient le garder. Il faudra leur laisser cette possibilité. Mon ambition est toutefois claire : elle a vocation à englober l’ensemble des situations.

Sources(s) : Mon Projet / Interview Têtu (04/07)

Universités des métiers

Nous créerons des universités des métiers, c’est-à-dire des établissements d’excellence dans des secteurs plus manuels ou plus techniques, mais qui jouent aussi un rôle déterminant dans notre économie : par exemple, le jeu vidéo, les métiers d’art, la gastronomie, la construction navale, le film d’animation et beaucoup d’autres domaines encore. Parce qu’il n’y a pas de raison que certaines filières professionnelles ou technologiques n’aient pas, elles aussi, des « grandes écoles » dans leur domaine.

Sources(s) : Interview Le Monde de l’Industrie (janvier 2007)

Universités

L’enseignement supérieur et la recherche seront pour moi une priorité absolue.
Leurs moyens seront portés au même niveau que dans les pays les plus en pointe sur le sujet, mais cela s’accompagnera de réformes de fond. Je donnerai aux universités volontaires une autonomie réelle.
La cinquième puissance industrielle du monde ne peut pas rester avec des universités aussi peu soutenues, aussi ingouvernables, aussi peu autonomes. S’il doit y avoir un chantier présidentiel, c’est celui de l’enseignement supérieur, c’est celui de la création de campus de niveau européen dans chaque région française et de quelques campus nationaux de retentissement mondial. Avant la fin de cette année, nous aurons proposé aux universités volontaires un statut d’autonomie leur permettant d’organiser librement leurs filières d’enseignement, de recruter leurs élèves et de recruter leurs enseignants, de les payer comme elles l’entendent, d’utiliser leur patrimoine, de signer des partenariats. Je veux que nos universités puissent se battre avec les mêmes armes que leurs concurrentes étrangères pour figurer dans le peloton de tête des établissements d’enseignements supérieurs.
Dans les nouveaux campus que j’appelle de mes voeux et que nous devons créer, tout doit être fait pour favoriser l’existence d’orchestres, de troupes de théâtre, d’ateliers film ou écriture, parce que ce sont d’extraordinaires pépinières de talents. Cessons de porter un regard condescendant sur les pratiques amateurs. C’est souvent par elles que la création peut s’installer dans les vies !

Sources(s) : Mon Projet / Discours Nantes (15/03/07) / Discours devant les acteurs de la Culture (04/04/07)

Usines

Contre les délocalisations, je mettrai en oeuvre une politique industrielle, en choisissant les secteurs stratégiques sur lesquels concentrer nos efforts. Notre pays doit garder des usines.
J’ai visité beaucoup d’usines, rencontré beaucoup d’ouvriers. Dans les usines on parle peu. Il y a beaucoup de pudeur chez les ouvriers. Il y a une culture ouvrière, une façon d’être des ouvriers, un rapport particulier des ouvriers à la vie et au travail. Je ne veux pas que cette culture ouvrière se perde. Je ne veux pas d’une France sans usine. Si les usines partaient, le reste partirait aussi. Les services aux entreprises partiraient. Le marketing, la finance, la recherche appliquée partiraient.

Sources(s) : Mon Projet / Discours Cormeilles-en-Parisis (06/03/07)

 

Pourquoi ils ne voteront pas Sarkozy 01.04.07

À la demande du site AntiSarko, de nombreux scientifiques, journalistes, artistes, professeurs, économistes, ont accepté d’expliquer leur choix de ne pas voter Sarkozy. Dans ces interviews, ils expriment leurs inquiétudes et exposent leurs convictions.

Interview de Jean-Pierre Azema. Historien, Enseignant à Sciences-Po Paris. Autour des thèmes : Clivage gauche-droite I Valeurs de la République I Atlantisme I Pseudo rupture.

.

Interview de Florence Bellivier. Professeur de droit, Secrétaire générale adjointe de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme. Autour des thèmes : Autonomie des universités I Vision répressive de la société I Loi Perben I Justice I Rhétorique de Sarkozy I Laïcité I Alternance.

.

Interview de Philippe Besson. Ecrivain. Autour des thèmes : Libéralisme I Marketing Politique I Politique étrangère I Fichage I Le Pen

.

Interview de Patrice Chéreau. Réalisateur et metteur en scène. Autour des thèmes : Rhétorique de Sarkozy I Fracture sociale I Culture

.

Interview de Françoise Cotta. Avocate. Autour des thèmes : Fracture sociale I Libertés bafouées

.

Interview d’Erell Delesvaux. Militante syndicale. Autour des thèmes : Bilan I Expulsions I Répression des manifestations anti-CPE I Immigration

.

Interview de Marie Dosé. Avocate. Autour des thèmes : Le Tout-répressif I Montée de la violence dans les prisons I Populisme pénal I Jouer sur la peur

.

Interview de Guillaume Duval. Rédacteur en chef d’Alternatives économiques. Autour des thèmes : Démagogie I Fracture sociale I Libéralisme autoritaire I Répression I Fiscalité

.

Interview de Christophe Grébert. Blogueur (monputeaux.com). Autour des thèmes : Hauts-de-Seine I Services publics I Logements sociaux

.

Interview de Michel Konitz. Avocat. Autour des thèmes : Démagogie I Communication I Illusionnisme I Égoïsme I Solidarité I Libéralisme

.

Interview de Christine Lazerges. Professeur de droit pénal à l’Université de Paris I. Autour des thèmes : Prostitution I Loi Perben I Libertés Individuelles I Immigration I Pauvreté I Bilan

.

Interview d’Ariane Mnouchkine. Metteur en scène, réalisatrice et scénariste. Autour des thèmes : Alternance I Droite sombre I Immigration I Gestuelle

.

Interview de Sibeth N’Diaye, Militante mutualiste. Autour des thèmes : Division I Double discours I Discrimination I Division

.

Interview de Thierry Pech, Secrétaire général de La République des Idées. Autour des thèmes : Démocratie I Cohésion sociale I Institutions I Indépendance de la justice I Bourgeoisie I Double discours I Soif de pouvoir I Césarisme

.

Interview de Thomas Piketty, Economiste. Autour des thèmes : Revanchardise I Soif de pouvoir I Thatcherisme I Rupture I Fiscalité

.

Interview d’Alain Piriou, Porte-parole de l’inter-LGBT (Lesbiennes Gay Bi Trans). Autour des thèmes : Revanchardise I Pensée unique I Stigmatisation I Laïcité I Communautarisme I Homosexualité I Discrimination

.

Interview d’Edwy Plenel, Journaliste – ancien directeur de la rédaction du Monde. Autour des thèmes : Communautarisme I Cohésion sociale I Politique internationale I Liberté et indépendance de la presse I Mensonge

.

Interview de Poul Nyrup Rasmussen, Président du Parti Socialiste Européen. Autour des thèmes : Exclusion I Nationalisme I Immigration I Compétitivité entre états. Note : Problème de qualité de son sur ce fichier.

.

Interview d’Agnès Salvadori, Association d’éducation populaire. Autour des thèmes : Exclusion I Banlieues I Méritocratie I Expulsions

.

Interview de Loic Wacquant, Sociologue – Professeur à l’Université de Californie à Berkeley. Autour des thèmes : Paquet fiscal I Inégalités I Atlantisme I Répression I Mineurs et justice

.

Interview de Patrick Weil, Chercheur. Autour des thèmes : Immigration I Droit d’asile I Regroupement familial I Institutions