Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Carla ? Absente ! 11.12.08

carla_dakar

Le 1er décembre dernier, l’épouse du Président de la République a présenté sa mission auprès du Fonds Mondial de lutte contre le sida à l’Hôtel de Marigny, en face du Palais de l’Elysée.

Lors de son discours, Carla Bruni-Sarkozy a souhaité s’engager pour l’éducation : « Je voudrais multiplier, développer les projets d’éducation dans les pays les plus touchés, aider à dédiaboliser cette maladie« . Autre projet de l’ambassadrice, son futur déplacement auprès des victimes du Sida: « C’est mon intention d’aller sur le terrain« .

Carla Bruni-Sarkozy insiste : « J’aurais plus d’impact » et la première dame de France souhaite donner plus de « substance » à ses déplacements officiels.

Un beau discours, de beaux projets… Mais voilà, comme toujours il y a les discours et les actes…

Ainsi Carla Bruni-Sarkozy devait participer le 4 décembre à Dakar à une table ronde intitulée : « Les premières dames de l’Afrique et le VIH. » Cette table ronde était organisée, sous l’égide de l’ONU, dans le cadre de la XVe conférence internationale sur le sida en Afrique.La participation de Carla Bruni-Sarkozy était annoncée, en présence notamment des épouses des présidents du Sénégal, du Cameroun, du Mali, du Rwanda…

Mais voilà, Carla Bruni-Sarkozy ne s’est pas rendue à Dakar ! Serait-ce le premier faux-pas de madame l’ambassadrice mondiale pour la protection des mères et des enfants contre le sida ? Sans compter que son absence a provoqué une énorme déception à Dakar, dans les rangs des participants à la table ronde…

(Article : Le Post. Source : Le Parisien.fr, AOL)

 

Sida : Sarkozy s’incline devant Bono 26.02.08

Nicolas Sarkozy, le Sida, ça n’est pas son problème. C’est en effet sous son règne, le 27 septembre 2007, que le gouvernement français a renoncé publiquement à augmenter pour 2008 sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, et a annoncé que ce gel financier continuera en 2009 et 2010.

Bono reçu par Nicolas Sarkozy, mardi à l'Elysée (Philippe Wojazer/Reuters)

Extraits de l’article d’Ophélie Neiman (Rue89 – 08.01.08).

C‘est finalement par un chanteur que Nicolas Sarkozy s’est fait rappeler à l’ordre, alors même que la France projetait de réduire de 20 millions d’euros sa contribution au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Selon David Martinon, porte-parole de l’Elysée, le Président est très sensible au plaidoyer du chanteur irlandais. A l’issue d’un entretien qualifié par la star « d’assez tendu » , Sarkozy lui aurait finalement promis de tenir ses engagements d’aide au continent : « Le président m’a promis que la France verserait les 20 millions manquants. Il a reconnu que ce serait très dur, mais il a assuré que la France tiendrait parole. ». À suivre, donc…

 

act up : chronique d’une affiche censurée 08.05.07

lepen.jpg

Une affiche pour dénoncer un discours raciste et une politique meurtrière

Communiqué publié sur le site d’Act Up Paris le 19 décembre 2005.

.

Ce week-end, les militantEs d’Act Up-Paris et du 9ème collectif des Sans-Papiers ont commencé à coller en région parisienne une affiche présentant une photo de Nicolas Sarkozy avec pour seul slogan « Votez Le Pen ».

Cette affiche est disponible sur notre site (voir ci-dessous) pour être imprimée, publiée, diffusée et relayée par tous ceux et toutes celles qui partagent nos constats et nos craintes : la guerre menée aux étrangèrEs et la dérive du Ministre de l’Intérieur vers un discours et une politique d’extrême droite toujours plus affirmée. Alors que cette fin d’année est le théâtre d’une accélération de cette politique raciste, et que nous nous attendons au pire pour le projet de loi sur l’immigration actuellement en préparation, nous nous devons de réagir et de faire réagir.

Pour nous sans-papiers et étrangers malades du sida, l’urgence est de combattre la politique de Sarkozy qui, par des dispositions réglementaires, voire des pratiques illégales, met nos vies en dangers : organisation de véritables rafles, augmentation des expulsions y compris de malades étrangers, démantèlement de l’Aide Médicale de l’État [AME] (seul dispositif d’accès aux soins des sans-papier), et remise en cause du séjour de plein droit notamment pour raisons médicales.

.

.

Il y a quelques jours nous organisions un die-in devant le ministère de l’Intérieur pour dénoncer ces pratiques et rendre visibles les morts qu’elles engendrent. Aujourd’hui nous continuons notre action par cette affiche et nous ne cesserons de nous mobiliser avant d’obtenir satisfaction à nos exigences.

Cet homme, avec le parti qu’il dirige et entraîne vers le pire, est dangereux.


Le 21 décembre 2005, suite à des menaces de poursuites judiciaires pour « contrefaçon » d’une photographie de Sarkozy pourtant largement disponible sur internet, Act-Up Paris a été contraint de retirer de son site internet le visuel de l’affiche.

Photo © Thomas Geffrier