Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Guide juridique sans-papiers 08.03.08

sanspapiers.jpg

SANS-PAPIERS : S’organiser contre l’expulsion. Que faire en cas d’arrestation ?

Un guide pratique et juridique, écrit à partir des expériences de luttes des dernières années, pour s’organiser contre les expulsions :

– De l’arrestation à l’aéroport, connaître et utiliser les procédures juridiques pour tenter d’obtenir la libération des personnes interpellées.
– S’organiser collectivement pour mettre la pression sur la préfecture, les tribunaux, les consuls…

Guide téléchargeable et consultable sur le site : http://sanspapiers.winterhost.org

 

« Nous assistons à l’avènement d’une xénophobie d’État » 02.03.08

leretourdescamps.jpg

« Les incidents au centre de rétention de Vincennes ne sont pas des bavures, ce sont des violences structurelles » estime Olivier Le Cour Grandmaison*, enseignant en sciences politiques à l’Université d’Evry-Val-d’Essonne. « Désormais il est assumé au plus haut niveau de l’Etat que l’étranger en situation irrégulière est une source de troubles et de maux. La traque, l’arrestation et l’expulsion deviennent donc une priorité nationale » analyse-t-il.

Vous parlez d’un « retour des camps » qu’est-ce qui vous permet aujourd’hui d’utiliser ce terme ? N’est-il pas trop chargé, excessif ou délicat par rapport à la mémoire des disparus des camps, ceux de la Shoah notamment ?

Olivier Le Cour Grandmaison. « Ce type de camp n’a bien sûr rien à voir avec les camps de concentration, où le propre de l’interné n’est pas seulement d’être privé de sa liberté, mais également d’être massivement exposé à des tortures et à une mort de masse permanente. Il est pourtant tout à fait adéquat de parler de camp pour désigner les structures dans lesquelles sont aujourd’hui internés en masse des étrangers en situation irrégulière et destinés à être – selon la formule consacrée – renvoyés dans leur pays d’origine. Ça ne me paraît pas excessif. Le camp ne se reconnaît pas à l’image qu’on en a coutumièrement, c’est-à-dire les barbelés, miradors et une lumière blafarde et sinistre. Des lieux très hétérogènes peuvent être effectivement transformés en camp, s’il est possible rapidement d’y parquer un nombre relativement important d’individus en exerçant sur eux un contrôle très strict. Dernièrement à Roissy, des hôtels, des salles d’attentes pour voyageurs normalement, des gares… sont devenus des camps. Le point commun de tous ces lieux, c’est la technique répressive utilisée : l’internement administratif. Il s’agit de priver quelqu’un de sa liberté non sur la base d’un jugement prononcé par un tribunal, mais en vertu d’une décision prise par une autorité administrative. Désormais, nous, et c’est un « nous » collectif, considérons comme normal le fait d’interner des étrangers en situation irrégulière, en oubliant complètement que lorsque cette technique a été utilisée dans l’Algérie coloniale par exemple, les contemporains la considéraient comme un procédé extraordinaire au regard du droit commun. Nous assistons aujourd’hui à une extraordinaire banalisation. À droite comme à gauche (pour ce qui est de la gauche parlementaire), l’enfermement des étrangers apparaît comme la solution adéquate. Il existe évidemment plusieurs désaccords concernant les modalités d’application et le traitement infligé, mais il existe un consensus sur la technique. Mais pourquoi estimer normal que, pour le simple fait d’entrer irrégulièrement sur le territoire national, des hommes et des femmes puissent être privés de leur liberté ?

(more…)

 

les grandes lignes du projet de loi sur l’immigration 24.05.07

Le projet de loi sur l’immigration durcit les obligations d’intégration et de maîtrise du Français pour les candidats à l’immigration familiale. Les revenus nécessaires pour faire venir sa famille devraient aussi être augmentés : ils seraient « indexés » sur la taille de la famille.

Par ailleurs, l’étranger qui veut venir en France dans ce cadre devra participer à une « évaluation de son degré de connaissance de la langue et des valeurs de la République ». Le cas échéant, il devrait suivre « une formation d’une durée maximale de deux mois » avant de pouvoir demander un visa long séjour puis le regroupement familial.

Le projet de loi entend également créer un « contrat d’accueil et d’intégration pour la famille » qui oblige les parents à veiller à « la bonne intégration de leurs enfants nouvellement arrivés en France ». En cas de « non-respect manifeste du contrat », le préfet peut saisir le juge des enfants, qui peut décider de faire verser les allocations familiales « à un tiers ».

tablochasse.jpg

Hortefeux veut traiter la question de l’immigration avec « fermeté et humanisme ».

En déplacement à Toulouse, Brice Hortefeux, le ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale a redit jeudi sa volonté de traiter la question de l’immigration avec « fermeté et humanisme ». Après une visite au service d’accueil des étrangers de la préfecture de la Haute-Garonne, le ministre s’est rendu dans l’après-midi à la délégation régionale de l’Agence nationale de l’accueil des étrangers et des migrations (Anaem) où il a rappelé que « la politique qu’entend mener le gouvernement repose sur deux piliers très clairs: la fermeté et l’humanisme ». « C’est l’un et l’autre, l’un avec l’autre, ce n’est pas l’un sans l’autre », a précisé M. Hortefeux en rappelant plus tard « la nécessité d’une très grande fermeté dans la lutte contre l’immigration illégale » tout en envisageant « du cas par cas ».

Interrogé sur la reconduite à la frontière d’ici la fin de l’année scolaire de familles expulsables mais dont les enfants sont scolarisés, le ministre a déclaré qu’il y répondrait « dans un autre cadre ». Avant de se rendre au Centre de rétention administratif de Cornebarrieu, dans l’agglomération toulousaine, M. Hortefeux a jugé « inacceptables » et « condamnables » les incidents qui se sont produits en matinée dans une banlieue de Toulouse au cours d’une interpellation. Lors d’une « opération de routine » sur le marché de la Reynerie, trois policiers ont été blessés au cours de l’interpellation d’un vendeur d’articles de contrefaçon. Cet homme, un Tunisien en situation irrégulière selon la police, s’était alors débattu, soutenu par plusieurs personnes qui ont pris à partie les trois fonctionnaires. Une femme policier a été blessée à l’oeil et présente des « commotions au visage ». Ses deux collègues sont légèrement blessés.
« Il faut que les procédures s’engagent pour le reconduire dans son pays, ce qui ne l’exonère pas d’une peine d’emprisonnement », « d’une sanction pour outrage et rébellion », a dit M. Hortefeux.

Source : Associated Press- Jeudi 24 mai 2007, 18h34

 

Pourquoi ils ne voteront pas Sarkozy 01.04.07

À la demande du site AntiSarko, de nombreux scientifiques, journalistes, artistes, professeurs, économistes, ont accepté d’expliquer leur choix de ne pas voter Sarkozy. Dans ces interviews, ils expriment leurs inquiétudes et exposent leurs convictions.

Interview de Jean-Pierre Azema. Historien, Enseignant à Sciences-Po Paris. Autour des thèmes : Clivage gauche-droite I Valeurs de la République I Atlantisme I Pseudo rupture.

.

Interview de Florence Bellivier. Professeur de droit, Secrétaire générale adjointe de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme. Autour des thèmes : Autonomie des universités I Vision répressive de la société I Loi Perben I Justice I Rhétorique de Sarkozy I Laïcité I Alternance.

.

Interview de Philippe Besson. Ecrivain. Autour des thèmes : Libéralisme I Marketing Politique I Politique étrangère I Fichage I Le Pen

.

Interview de Patrice Chéreau. Réalisateur et metteur en scène. Autour des thèmes : Rhétorique de Sarkozy I Fracture sociale I Culture

.

Interview de Françoise Cotta. Avocate. Autour des thèmes : Fracture sociale I Libertés bafouées

.

Interview d’Erell Delesvaux. Militante syndicale. Autour des thèmes : Bilan I Expulsions I Répression des manifestations anti-CPE I Immigration

.

Interview de Marie Dosé. Avocate. Autour des thèmes : Le Tout-répressif I Montée de la violence dans les prisons I Populisme pénal I Jouer sur la peur

.

Interview de Guillaume Duval. Rédacteur en chef d’Alternatives économiques. Autour des thèmes : Démagogie I Fracture sociale I Libéralisme autoritaire I Répression I Fiscalité

.

Interview de Christophe Grébert. Blogueur (monputeaux.com). Autour des thèmes : Hauts-de-Seine I Services publics I Logements sociaux

.

Interview de Michel Konitz. Avocat. Autour des thèmes : Démagogie I Communication I Illusionnisme I Égoïsme I Solidarité I Libéralisme

.

Interview de Christine Lazerges. Professeur de droit pénal à l’Université de Paris I. Autour des thèmes : Prostitution I Loi Perben I Libertés Individuelles I Immigration I Pauvreté I Bilan

.

Interview d’Ariane Mnouchkine. Metteur en scène, réalisatrice et scénariste. Autour des thèmes : Alternance I Droite sombre I Immigration I Gestuelle

.

Interview de Sibeth N’Diaye, Militante mutualiste. Autour des thèmes : Division I Double discours I Discrimination I Division

.

Interview de Thierry Pech, Secrétaire général de La République des Idées. Autour des thèmes : Démocratie I Cohésion sociale I Institutions I Indépendance de la justice I Bourgeoisie I Double discours I Soif de pouvoir I Césarisme

.

Interview de Thomas Piketty, Economiste. Autour des thèmes : Revanchardise I Soif de pouvoir I Thatcherisme I Rupture I Fiscalité

.

Interview d’Alain Piriou, Porte-parole de l’inter-LGBT (Lesbiennes Gay Bi Trans). Autour des thèmes : Revanchardise I Pensée unique I Stigmatisation I Laïcité I Communautarisme I Homosexualité I Discrimination

.

Interview d’Edwy Plenel, Journaliste – ancien directeur de la rédaction du Monde. Autour des thèmes : Communautarisme I Cohésion sociale I Politique internationale I Liberté et indépendance de la presse I Mensonge

.

Interview de Poul Nyrup Rasmussen, Président du Parti Socialiste Européen. Autour des thèmes : Exclusion I Nationalisme I Immigration I Compétitivité entre états. Note : Problème de qualité de son sur ce fichier.

.

Interview d’Agnès Salvadori, Association d’éducation populaire. Autour des thèmes : Exclusion I Banlieues I Méritocratie I Expulsions

.

Interview de Loic Wacquant, Sociologue – Professeur à l’Université de Californie à Berkeley. Autour des thèmes : Paquet fiscal I Inégalités I Atlantisme I Répression I Mineurs et justice

.

Interview de Patrick Weil, Chercheur. Autour des thèmes : Immigration I Droit d’asile I Regroupement familial I Institutions

 

Les expulsions de Montreuil vues de l’intérieur 19.03.07

Il n’était pas encore président, mais « simplement » ministre de l’intérieur…
.