Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Bague de Rachida : Mougeotte à ses Lecteurs… 02.12.08

PRIX DE LA BAGUE (En or gris pavé diamants, avec deux liens pavés diamants) : 15.600€

baguedati

Article du Nouvel Obs

 

Nicolas Sarkozy : « Maintenir le cap et accélérer les réformes » 17.03.08

municipales.jpg

À trois jours du premier tour des élections municipales, le président de la République était interrogé par son ami Étienne Mougeotte pour le Figaro. Petit manuel du journalisme de complaisance et de connivence.

INTERVIEW EXCLUSIVE – Le président de la République tiendra compte de « la signification politique » des municipales, mais exclut un remaniement « en profondeur » avant la présidence française de l’UE.

Le Figaro : Nous sommes à trois jours du premier tour des élections municipales, qu’en attendez-vous ?

Nicolas Sarkozy. Les Français vont choisir ceux qui gèrent leur ville et il est bien qu’ils le fassent en pensant d’abord à cette mission. Mais je sais que ce scrutin aura aussi une signification politique que j’entendrai et dont je tiendrai compte. À ce titre, je souhaite que ceux qui veulent que le changement continue, se mobilisent et fassent le choix du candidat qui porte cette stratégie du changement. Je suis élu pour cinq ans. Chaque année, il y aura des élections. Mon devoir est d’envisager les choses dans la durée, avec du recul, du sang-froid. Je n’ai pas l’intention de rythmer mon quinquennat en fonction des scrutins locaux, régionaux ou européens qui nous attendent. J’ai un cap, je tiendrai ce cap.

Le cap, c’est réhabiliter le travail pour donner à chacun la chance de vivre de son activité, assurer l’autorité de l’État pour protéger les plus faibles, bâtir une justice qui protège les victimes, reconstruire des universités fortes qui soient les meilleures au monde, revenir à une école primaire où l’on enseigne à lire, écrire et compter pour mettre un terme à l’échec scolaire. Ma mission est de faire en sorte que toutes les réformes qui n’ont pas été engagées en France depuis tant d’années soient conduites à leur terme ; mon rendez-vous est clair : c’est la fin du quinquennat, et les résultats concrets que les Français en attendent à juste titre. En tout état de cause, pour moi, comme pour tous les Français, le changement est une ardente obligation.

Entendez-vous réformer au même rythme, quel que soit le résultat des élections ?

Je dis à tous ceux qui m’ont fait confiance que je mènerai cette politique du changement avec la même force, la même envie, le même volontarisme tout au long des quatre prochaines années.

Allez-vous poursuivre l’ouverture ?

Le devoir d’un président de la République est de rassembler, de refuser toute forme de sectarisme. La France a grand besoin de tolérance. J’ai souhaité associer tous les talents à notre action au service de la France. Nous avons clairement gagné les élections présidentielle et législatives. J’ai cependant voulu travailler aussi avec ceux qui n’avaient pas voté pour moi. Je ne le regrette pas. Je dois rassembler. (more…)

 

Etienne Mougeotte 15.05.07

etiennemougeotte.jpg

Ancien vice-président de TF1.