Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Ordinateurs-de-vote.org : Ça avance… 21.10.08

Quelques nouvelles de l’initiative Ordinateurs de Vote.org :

Le cap des cent mille signatures de la pétition nationale “Pour le maintien du vote papier” a été franchi ! Continuez ! Cette pétition nous donne du poids.

Grâce aux actions d’Ordinateurs de Vote.org et à celles des associations locales, des mairies ont renoncé à acheter des ordinateurs de vote (Grenoble, Sceaux, Cannes, St Denis…), et d’autres villes qui avaient décidé de les utiliser renoncent totalement ou partiellement (Amiens, Boulogne Billancourt, Mulhouse, Vence, …) Face à nos arguments juridiques que le Conseil Constitutionnel a bien voulu suivre, Reims, Hazebrouck et Wintzenheim ont remis leurs ordinateurs au placard ce printemps.

Le vote électronique est devenu un sujet pour les médias, nombreux à comprendre les problèmes que nous soulevions, et pour la classe politique, qui s’est exprimée globalement contre.

Nous avons réussi à contraindre, par voie de justice, le Ministère de l’Intérieur à dévoiler plusieurs pages du rapport de Bureau Veritas. Leur lecture est stupéfiante : on y apprend que certaines machines ne répondent pas à tous les critères… du Ministère de l’Intérieur.

L’organisation internationale OSCE a demandé à nous rencontrer. Nous lui avons transmis notre analyse et nos preuves des dysfonctionnements des institutions françaises concernant le vote électronique qu’elle a repris dans son rapport d’observation de l’élection présidentielle.

Le Conseil Constitutionnel, reprenant nos informations, a finalement reconnu que « l’intrusion des machines à voter (…) rend opaque ce qui était visible » et « prive le corps électoral de la surveillance collective des opérations dans lesquelles s’incarne le suffrage universel. »

En décembre 2007, l’ASTI, qui fédère 30 associations scientifiques et professionnelles spécialisées en informatique (plus de 5000 membres), a condamné l’immaturité du vote électronique.

Nous sommes donc passés d’une phase d’information, indispensable avant 2007, à une approche de terrain et juridique qui commence à montrer son efficacité.

Évidemment, il faut continuer : environ 70 villes utilisent encore les ordinateurs. Et le vote électronique est en train d’envahir la sphère civile : prud’hommes à Paris, conseil de l’ordre des infirmiers, comités d’entreprises. Des projets de super machines à voter européennes se profilent. Nous devons rester vigilants.

L’action de chacun est essentielle pour défendre notre droit à des élections transparentes. Sans vous, nous ne pouvons rien. Ensemble, nous devenons forts.

 

Les résultats des municipales en un coup d’oeil 17.03.08

municipalesplombeluz.jpg

Cette semaine encore, merci à Rue89 pour cette synthèse (et au Monde pour les résultats des villes de Marseille et Paris) :

Les résultats dans les principales villes et des principales personnalités passés au scanner par Rue89.

► Deux villes faisaient figure de test entre les deux tours: Marseille et Toulouse.
Jean-Claude Gaudin (UMP) conserve de peu la mairie de Marseille, malgré l’alliance de son adversaire PS, Jean-Noël Guérini, avec le MoDem.
En revanche, à Toulouse, Pierre Cohen (PS), qui avait fait le choix de refuser toute alliance à sa gauche comme à sa droite, l’emporte contre l’UMP Jean-Luc Moudenc.

► Nombre de grandes villes françaises basculent à gauche (voir ci-dessous). C’est, sans surprise, le cas de Strasbourg, mais aussi de Metz, Reims, Saint-Etienne, Caen, Blois ou Amiens (perdu par l’ancien ministre Gilles de Robien). La droite conserve Le Havre, Orléans, Vannes, Saint-Brieuc et conquiert Calais.

► Parmi les personnalités, le ministre de l’Education Xavier Darcos s’incline à Périgueux. La défaite de François Bayrou à Pau symbolise l’échec du MoDem. La liste sur laquelle était présente Rama Yade perd à Colombes. Dominique Voynet l’emporte à Montreuil contre le communiste Jean-Pierre Brard. Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat à la coopération, est réélu de justesse à Mulhouse.

► A Paris, la victoire de Bertrand Delanoë est moins spectaculaire que le premier tour aurait pu le laisser supposer. L’ancien maire Jean Tiberi conserve de justesse le Ve arrondissement, tout comme l’UMP Jean-Pierre Legaret dans le Ier. La défaite est sévère pour Jean-Marie Cavada dans le XIIe. Au total, la gauche ne gagne ni ne perd de mairies d’arrondissement, mais elle remporte 57% des voix contre 50% six ans plus tôt.

Plusieurs duels étaient attendus en région parisienne: L’UMP Manuel Aeschlimann perd à Asnières, Serge Dassault l’emporte de justesse à Corbeil-Essonnes et Jean-Christophe Fromantin, soutenu par l’UMP, remporte Neuilly.

Aix en Provence

Maryse Joissains (UMP) bat Alexandre Medvedowsky (PS) et François-Xavier de Peretti (MoDem)

Amiens

Gilles Demailly (PS) bat Gilles de Robien (UMP) (more…)

 

Le résultat des municipales en un coup d’œil 10.03.08

Filed under: < Municipales 2008 — eilema @ 12:20
Tags: , , ,

sarko_municipales.jpg© Plantu

Une vision rapide et synthétique du premier tour des élections municipales ? Rue89 a pensé à nous. Merci Rue89 !

Un premier tour marqué par une vague rose bien réelle, sensible dans la plupart des grandes villes à commencer par Paris et Lyon, un désaveu du gouvernement qui s’accompagne toutefois d’une bonne résistance individuelle de certaines personnalités de droite, comme Alain Juppé à Bordeaux (la seule grande ville qui reste solidement ancrée à droite ce dimanche soir), et de certains membres du gouvernement, comme Laurent Wauquiez et Luc Chatel qui font de belles prises à la gauche.

S’y ajoute un MoDem placé de manière ambiguë en position d’arbitre dans plusieurs villes, et qui devra se prononcer plus clairement dans les prochains jours, et enfin une extrême gauche vigoureuse dans plusieurs villes. Etat des lieux.

Les vainqueurs du premier tour:

Gérard Collomb (PS) à Lyon, Alain Juppé (UMP) à Bordeaux, Jean-Marc Ayrault (PS) à Nantes, François Rebsamen (PS) à Dijon, Jean-Claude Boulard (PS) au Mans, Sébastien Jumel (PCF) à Dieppe, Patrick Balkany (UMP) à Levallois, Hubert Falco (UMP) à Toulon, etc. (more…)

 

Liste des invités du Fouquet’s 07.05.07

Étaient présents aux côtés de Nicolas Sarkozy le soir de son élection :

Mathilde et Robert Agostinelli Responsable de la communication de Prada-France et Fondateur du fonds d’investissement Rhône Capital, membre du Council on Foreign Office
Christine Albanel Ex-directrice du château de Versailles
Bernard Arnault Président de LVMH, numéro un du luxe français, première fortune de France
Arthur Producteur et animateur de télévision (more…)

 

la promesse du candidat 01.04.07

engagement.jpg

Je veux être le Président de la République qui réformera la France.

S’il veut rester lui-même, notre pays a besoin de changements profonds.

Je veux être le Président de la République qui tiendra ses engagements.

C’est pourquoi je veux vous dire aujourd’hui tout ce que, demain, nous ferons ensemble.

La France traverse une crise morale : celle du travail.

La réhabilitation du travail est au ceur de mon prjet présidentiel.

Je ne vous mentirai pas, je ne vous trahirai pas, je ne me déroberai pas.

Je vous demande votre confiance pour qu’ensemble, tout devienne possible.

 

Contre les machines à voter 19.03.07

https://i1.wp.com/alainamedro.rsfblog.org/images/thumb_big_brother.jpg

La plupart des candidats à la présidentielle se sont prononcés contre le vote électronique. Le Conseil Constitutionnel a reconnu que « l’intrusion des machines à voter (…) rend opaque ce qui était visible » et « prive le corps électoral de la surveillance collective des opérations dans lesquelles s’incarne le suffrage universel ».
Ce sont des avancées encourageantes mais insuffisantes : le maintien du vote papier n’est toujours par d’actualité !
Informatiser les élections professionnelles va être de plus en plus d’actualité.
L’action de chacun est essentielle pour défendre notre droit à des élections transparentes. Sans vous, nous ne pouvons rien. Ensembles, nous devenons forts.

Pierre Muller, fondateur d’Ordinateurs-de-Vote

 

La chanson officielle de la campagne 01.02.07

Amis de la bonne musique et du bon goût :
.
.

Nicolas Sarkozy !!

Sarko ohoh ! Sarko à l’Elysée oh !
Sarko ohoh ! Dansent les drapeaux
Sarko ohoh ! Notre président nouveau
Sarko ohoh ! Go ! Go ! Ségo K.O. !!

Sarko ohoh ! Gagnera haut la main oh !
Sarko ohoh ! Y aura jamais photo !
Sarko ohoh ! Des lendemains toujours plus beaux,
Sarko ohoh ! C’est tout ce qu’il nous faut,

C’est de l’énergie Sarkozy,
C’est l’ami de notre pays,
Relever tous les grands défis,
ça va nous changer la vie,

La France de demain nous le dit,
Il n’y a qu’un nom qui donne envie,
Qui ranime l’espoir et l’esprit,
Nicolas Sarkozy !!

Sarko ohoh ! Sarko à l’Elysée oh !
Sarko ohoh ! Dansent les drapeaux,
Sarko ohoh ! Notre président nouveau,
Sarko ohoh ! Go ! Go ! Ségo K.O. !!

C’est le choix de toute une vie,
Les idées dont on a envie,
Pour ressusciter la patrie,
Le drapeau, pour le pays,

La France de demain nous le crie,
Le seul homme pour notre pays,
Le seul vote enfin qui suffit,
Nicolas Sarkozy !!

Sarko ohoh! Sarko à l’Elysée oh !
Sarko ohoh ! Dansent les drapeaux,
Sarko ohoh ! Notre président nouveau,
Sarko ohoh ! Go ! Go ! Ségo K.O. !!

Sarko ohoh ! Sarko ohoh !
Sarko ohoh ! C’est tout ce qu’il nous faut,
Sarko ohoh !
Sarko ohoh !
Sarko ohoh ! Notre président nouveau,
Sarko ohoh ! Go ! Go ! Ségo K.O. !!