Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Nicolas Sarkozy nomme Françoise Laborde au CSA 25.01.09

Filed under: — eilema @ 1:43

Le président de la République Nicolas Sarkozy a nommé samedi 24 janvier la journaliste Françoise Laborde au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), « en remplacement de Madame Agnès Vincent, dont le mandat est arrivé à son terme« , indique un communiqué de l’Elysée. Françoise Laborde, qui fêtera ses 56 ans le 1er mai présente « Les 4 vérités », une interview, le plus souvent politique, qui intervient au cours du programme Télématin (dont elle est par ailleurs la rédactrice en chef). Elle est également la présentatrice remplaçante des journaux de 13h00 et 20h00 de France 2 depuis 1999.

Cette nomination intervient dans le cadre du renouvellement d’un tiers des membres du CSA, qui compte neuf membres. Vendredi, le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, avait déjà nommé Emmanuel Gabla, un ingénieur des télécommunications, en remplacement de Christian Dutoit. L’atttribution du dernier siège relève de l’autorité du président du Sénat.

Ces nominations interviennent en pleine crise sur la réforme de l’audiovisuel public qui prévoit notamment que ce sera désormais le chef de l’Etat et non plus le CSA qui nommera le président de France Télévisions et de Radio France.

Article : Le Monde 24.01.09

.

Quand Françoise Laborde reçoit Philippe Juvin :

Dans son 13 heures, France 2 donne alors la parole à un professionnel de la santé : Philippe Juvin, le « chef de service des urgences à l’hôpital Beaujon », précise Françoise Laborde. Juvin explique, sur le plateau, que ces morts ne sont pas dues à un manque de moyens, contrairement à ce qu’affirme par exemple l’Association des médecins urgentistes de France

Mise en garde contre « l’utilisation » politique de la mort d’un patient, « manque d’un pilote » pour l’hôpital, défense de la loi Bachelot … le discours de Juvin ressemble fort à des arguments politiques, tendance UMP. Et en effet, ce sont autant d’arguments déjà développés par Juvin lui-même dans … un communiqué du parti.
L’urgentiste de France 2 est, à ses heures perdues, secrétaire national de l’UMP, et membre du comité exécutif du parti. Sans oublier ses mandats de secrétaire départemental adjoint de l’UMP dans les Hauts-de-Seine, vice-président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, et maire de La Garenne-Colombes, tous ces renseignements étant mentionnés sur son blog ainsi que sur sa page Wikipedia.

A aucun moment de l’entretien, même lorsque l’interviewé prend position sur la loi Bachelot, ces fonctions ne sont évoquées. Le « synthé » de présentation de France 2 se contente d’indiquer : « Chef de service des urgence à l’AP-HP Beaujon (Clichy) » Infos : arretsurimages. net

 

One Response to “Nicolas Sarkozy nomme Françoise Laborde au CSA”

  1. […] Estrosi, Christine Kelly, CSA, Françoise Laborde, Francois Fillon, Gérard Larcher, Senat, VSD Françoise Laborde n’a pas été la seule nouvellement nominée au Conseil supérieur de l’audiovisuel […]


Les commentaires sont fermés.