Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Clavier indésirable en Corse 05.10.08

« L’affaire » de l’occupation de la demeure de Christian Clavier a été présentée comme un fait anecdotique. Il semblerait pourtant que la toile de fond de cette action le soit moins, puisque les manifestants entendaient alors protester contre le Padduc, ce Plan d’aménagement et de développement durable de l’île accusé de servir les intentions secrètes d’élus de la majorité.

Des dizaines d’associations s’opposent à ce plan discuté avant la fin de l’année à l’Assemblée de Corse. Le président UMP du Conseil exécutif de Corse Ange Santini est lui-même accusé sur le site Amnistia de se servir du Padduc dans le but de rendre constructibles des terrains qui lui appartiennent. Le député UMP et président de l’Assemblée de Corse, Camille de Rocca Serra se voit lui aussi reproché de favoriser le bétonnage de l’île. Selon le dirigeant indépendantiste Jean-Guy Talamoni, le président de l’Assemblée corse est aussi le promoteur du lotissement où se trouve la propriété de Clavier…

Depuis l’occupation de sa propriété, Christian Clavier a reçu plusieurs lettres d’insultes, dont l’une menace de détruire sa villa de Porto Vecchio si l’acteur ne quitte pas l’île. « J’y suis, j’y reste… » C’est en substance ce qu’il a répondu, ajoutant que non seulement il ne quitterait pas l’île, mais qu’il voulait construire une maison pour sa fille, près de sa propre villa…

Reste à signaler que depuis le 30 août, la propriété de l’acteur est placée sous la protection de gardes mobiles. Question : qui paye ces charmants vigiles ?

Source : La Dépêche I Illustration © Bauer