Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Une légion d’honneur pour preuve d’amitié 23.03.08

legionhonneur.jpg

Nicolas Sarkozy a beaucoup d’amis, et différentes façons de les remercier. L’une d’elle : leur offrir une petite médaille. Pas une en chocolat, mais une vraie qui brille. Retour sur 3 promotions de médaillés de la légion d’honneur, où se glissent discrètement certains noms des proches du président : Antoine Bernheim, Christine Ockrent, Nicolas Baverez, Isabelle Balkany, Alain Minc, Pierre Giacometti, Michel Polnareff, Bernadette Chirac, Christian Clavier, Patrick Le Lay.

I. Promotion du 14 juillet 2007 :

Dignité de Grand-Croix : Antoine Bernheim I Dignité de Grand Officier : Jean Friess (PDG de Realmeca), Jeanne Mathieu (résistante), Alain Mimoun (ancien sportif et champion olympique), Yves Saint- Laurent (couturier) I Grade de commandeur : Yves Quéré (physicien), Jean- Bernard Raimond (ancien ministre des affaires étrangères) I Patrick Ricard (PDG du groupe Pernod-Ricard), Michel Bouquet (comédien), Jean Lacouture (journaliste et écrivain) I Grade d’officier : Mgr Emmanuel Lafont (évêque de Cayenne), Kofi Yamgnane (ancien secrétaire d’État à l’intégration, vice-président du conseil général du Finistère), Jean-Michel Lemétayer (président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles), Dominique Borne (président de l’Institut européen en science des religions), Béatrice Hess (championne paralympique de natation), Bernard Hinault (ancien coureur cycliste), Tahar Ben Jelloun (écrivain et philosophe), Christine Ockrent (journaliste), Jacques Perrin (cinéaste, acteur et producteur) I Grade de chevalier : Guy Lapébie (ancien coureur cycliste), Huguette Audi (Juste de France), Muguette Jouy (Juste de France), Nicolas Baverez (économiste), Constance de Bartillat (PDG des éditions Bartillat), Albert Beille (Juste de France), Louise Doll (Juste de France), Sœur Placide Kamper (Juste de France), Marguerite Lajugie (Juste de France), Nègre Lantheaume (Juste de France), Gérard Larcher (ancien ministre délégué à l’emploi et au travail), Gina Libera (Juste de France), pasteur Jean-Michel Marcisieux (aumônier militaire), Paul Nguyen Cong Anh (Juste de France), Jean-Louis Normandin (journaliste, ancien otage au Liban), Berthe Ponchon (Juste de France), Daniel Rondeau (journaliste et écrivain), Olga Saint Blancat (Juste de France), Wurth Saulnier (Juste de France), Paule Trébosc (Juste de France), Philippe Auberger (ancien député de l’Yonne), Laurent Desmard (membre d’Emmaüs, ancien secrétaire de l’Abbé Pierre), Paulette Guinchard (ancienne secrétaire d’État aux personnes âgées), P. Alain Castet (curé de la paroisse Saint-François Xavier à Paris), Frédéric Gautier (directeur diocésain de l’enseignement catholique de Paris), Claude Malhuret (ancien secrétaire d’État aux droits de l’homme), Mgr Gilbert Meranville (archevêque de Fort-de-France), François Munier (président du Secours catholique de la Réunion), pasteur Alfred Sarg, Philippe Baudillon (directeur général de France 2), Mgr Yves Gouyou (conseiller ecclésiastique à l’ambassade de France près le Saint-Siège), P. Bernard Ardura (secrétaire du Conseil pontifical de la culture), Jean-Luc Domenach (chercheur), P. Yves Lesteven (fondateur d’un foyer d’accueil en Mauritanie), Isabelle d’Ornano (cofondatrice des parfums Sisley), Mgr Henri Teissier (archevêque d’Alger), François Gault (journaliste, correspondant permanent de Radio France en Pologne), Arnaud Bazire (directeur de Lanson International), Nonce Paolini (directeur général de TF1), Guy Aurenche (avocat, directeur général de la Fiacat), Laure de Choiseul-Praslin (directrice générale de l’Agence française de l’adoption), Catherine Katz (secrétaire générale de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires – Miviludes), Sœur Marie-Claude Rouger (créatrice d’un point rencontre pour les personnes âgées), Claude Jasmin (professeur de cancérologie), Patrick Ledesvé d’Heudières (président de la société Saint-Vincent-de-Paul), Ariane Ascaride (comédienne), Marcel Gauchet (philosophe), Emmanuelle Haïm (chef d’orchestre), Élise Lucet (journaliste), Francis Morel (directeur général du Figaro), Laurent Theis (historien), Tony Parker (joueur de basket-ball).

Notamment parce que le réseau d’associations féministes « Demain la Parité » avait dénoncé la sous-représentation des femmes (23,13%) promues au titre de l’Ordre national de la Légion d’honneur lors de cette promotion de juillet, Nicolas Sarkozy a souhaité appliquer la parité, espérant ainsi que « la République distingue de la même manière les talents de ces femmes et de ces hommes qui l’ont bien servie ».

La traditionnelle promotion du 1er janvier a alors pris du retard. L’Elysée avait expliqué que la promotion du 11 novembre dans l’Ordre du Mérite n’était pas sortie parce que la parité n’y était pas assurée. Ce blocage avait entraîné la non-parution de celle de la Légion d’honneur car l’une ne peut être publiée sans que la précédente le soit également, avait-on ajouté de même source.

Le temps de remédier à ce problème, la première promotion 2008 a finalement été publiée le jeudi 31 janvier au Journal Officiel.

II. Promotion de janvier 2008 :

Femmes : Soeur Emmanuelle, Claudia Cardinale, Muriel Robin, Marie-Claude Pietragalla, Isabelle Balkany, Christiane Desroches-Noblecourt, Dominique Loiseau.
Hommes : Alain Minc, Pierre Giacometti, le père Ceyrac, Michel Polnareff, Claude Brasseur, Jean-Louis Scherrer, Jean-Paul Guerlain, Guy Roux, Willy Ronis.

III. Promotion de mars 2008 :

Après avoir décoré, donc, lors de la session précédente sa meilleure amie Isabelle Balkany pour un « service rendu à la nation » encore non-identifié, on trouve cette fois-ci dans la promotion de Pâques de l’Ordre national de la Légion d’Honneur publiée dimanche au Journal Officiel :

Bernadette Chirac, Christian Clavier, Robert Ménard (secrétaire général de Reporters sans frontière), Azzedine Alaïa (couturier) Roberto Alagna (ténor), Hélène Carrère d’Encausse (secrétaire perpétuelle de l’Académie française), Yvon Gattaz (ancien président du patronat français), Francis Joyon (navigateur), Mickaël Pichon (le champion du monde de motocross), Valérie-Anne Giscard d’Estaing (éditrice), Christine Spengler (photographe de guerre), Françoise Dorin (écrivain), Catherine Clément (philosophe), Francis Veber (réalisateur), Marek Halter (écrivain), Eve Ruggieri (productrice et animatrice), John Vinocur (éditorialiste de l’International Herald Tribune), Jean-René Fourtou (président du conseil de surveillance de Vivendi), Patrick Le Lay (président du conseil d’administration de TF1), Hervé Chabalier (PDG de l’agence Capa).

Sources : 20 minutes I Nouvel Observateur I La Croix

 

One Response to “Une légion d’honneur pour preuve d’amitié”

  1. […] Ode à Hélène Carrère d’Encausse, dont le si sympathique franc-parler, notamment sur l’immigration, se voit enfin récompensé, avec une promotion au grande d’officier de la Légion d’honneur. […]


Commentaires fermés