Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

TF1, l’Élysée et la publicité : petits arrangements entre amis 08.03.08

suppressionpub.jpg

TF1 avait demandé à l’Elysée la suppression de la publicité sur les chaînes publiques fin 2007.

TF1 avait plaidé fin 2007 auprès des pouvoirs publics pour la suppression de la publicité sur les chaînes publiques, avant que le président Nicolas Sarkozy n’annonce cette mesure début janvier. Cette demande figurait dans un livre blanc que le groupe a remis à l’Elysée quelques semaines avant l’annonce du président Sarkozy, rapporte, vendredi 7 mars, le quotidien Les Echos.

Le financement du service public « uniquement par des fonds publics » figure en quatrième position parmi les huit propositions du livre blanc de TF1, rapporte le quotidien. Citant en exemple le modèle britannique, le groupe de Martin Bouygues fait valloir que cette mesure « aurait le mérite d’assainir le marché publicitaire, soumis enfin aux seules lois de l’offre et de la demande ». Aux yeux de TF1, les chaînes publiques opèrent « une ponction très significative sur le marché publicitaire » et « mènent une véritable politique de dumping, entraînant une pression artificielle à la baisse du coût des écrans », tirant l’ensemble du marché publicitaire vers le bas.

Le 8 janvier, jour de l’annonce de Nicolas Sarkozy, l’action de TF1, qui devrait être le principal bénéficiaire de cette mesure au regard de sa part de marché prépondérante, avait bondi de 9,47 %. « Très vite, la chaîne a cherché à corriger l’image d’un « cadeau » qui lui serait ainsi fait par le président de la République », expliquent Les Echos. Le 27 février, le principal actionnaire de la chaîne, Martin Bouygues, avait ainsi assuré avoir « découvert » l’annonce présidentielle lors de sa conférence de presse.

LeMonde.fr, 07.03.08