Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Le joli cadeau de Nicolas à Christine 20.02.08

christine_ockrent.jpg

Le président du directoire de France 24, Alain de Pouzilhac, présidera la future société France Monde, qui réunira les participations de l’État dans les chaînes de radio et de télévision publiques RFI, TV5-Monde et France 24, annonce l’Elysée.
La journaliste Christine Ockrent, femme du ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner, devrait en devenir la directrice générale, ajoute l’Élysée dans un communiqué :

« Le président de la République charge M. Alain de Pouzilhac (…) de préparer la constitution d’une société holding dénommée France Monde, destinée à réunir les participations de l’Etat dans RFI, TV5-Monde et France 24 », peut-on lire. « M. Alain de Pouzilhac a vocation à présider cette nouvelle entité, qui sera investie de la mission de moderniser et de dynamiser l’audiovisuel extérieur public français et francophone », ajoute l’Elysée. « Mme Christine Ockrent en serait nommée directrice générale. »

Lors du compte rendu du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Laurent Wauquiez avait fait allusion mercredi matin à l’éventuelle nomination de l’épouse d’un des ministres d’« ouverture » à gauche du gouvernement.

« Il serait étonnant qu’on réduise l’ampleur du rôle et de la compétence professionnelle de Christine Ockrent à la question de savoir de qui elle est la femme », avait-il dit. « Christine Ockrent est une journaliste extrêmement compétente, reconnue au niveau international. »

« Moi, je regarde les gens avant de regarder avec qui ils vivent », a déclaré Alain de Pouzilhac sur France Info. « La première valeur pour n’importe quel journaliste c’est l’indépendance, c’est l’impartialité, c’est l’honnêteté et je sais que Christine a cette éthique », a-t-il ajouté.

Dans son communiqué, l’Elysée explique que la France dispose d’une politique audiovisuelle internationale « ancienne, dynamique mais éclatée en plusieurs organismes travaillant de façon autonome et non coordonnée – TV5-Monde, chaîne à caractère multilatéral, RFI, et, depuis 2006, France 24 ». « Le moment est venu (…) de recomposer cette offre publique autour d’un bouquet de chaînes et de services », ajoute l’Elysée. « La nouvelle organisation est destinée à renforcer la force et l’efficacité de chacune de ces entités. »

Alain de Pouzilhac devra préparer la mise en place « rapide » de la nouvelle entité et définir son « plan opérationnel », assorti d’un « plan d’affaires » pour la période 2009-2013, après concertation avec l’ensemble des acteurs de l’audiovisuel extérieur public français et francophone.

Ce plan, qui sera remis au président Nicolas Sarkozy et au Premier ministre François Fillon, définira une « stratégie de groupe adaptée à l’ère numérique, s’appuyant sur les trois antennes audiovisuelles et radiophoniques – France 24, RFI et TV5-Monde, dont le caractère multilatéral sera respecté et préservé – ainsi qu’une offre de services numériques réunis dans un portail internet commun », conclut l’Elysée.

Emmanuel Jarry – L’Express