Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Sarkozy : Plus bidochon que flaubertien 23.01.08

https://i0.wp.com/www.lesbidochon-lapiece.fr/robert%20copie.gif© Binet

Le jeu de massacre va crescendo…

Au laminage en règle du Der Spiegel, et du pourtant très conservateur Daily Telegraph vient désormais s’ajouter celui non moins sanglant du non moins conservateur Times :

« Depuis sa conférence de presse du 8 Janvier, Nicolas Sarkozy est devenu le lauréat incontesté du prix Silvio Berlusconi de l’homme politique européen le plus embarassant du moment. […] Le problème de son histoire d’amour, c’est qu’on la juge en France assez minableun soap-opéra mortifiant » écrit plus loin le quotidien), plus Bidochon que Flaubertienne ». Puis : « De ce côté-ci de la Manche, les maladresses du chef de l’État français, son côté nouveau riche et ses faux pas nous paraissent tout bonnement comiques. »

Le Corriere della Serra, lui, profite de l’affligeant spectacle que donne à voir Nicolas Sarkozy pour se venger : « Vous vous êtes beaucoup gaussés de nous du temps de Berlusconi, chacun son tour ! ».

Et le coup de grâce est porté par l’éditorialiste du magazine web argentin Terra Magazine « Comme Sarkozy est à la fois un ploutocrate et un démocrate, pour lui, qui dit plus de pouvoir dit plus de femmes. […] Seule compte la première place. La seule qui vaille pour un homme qui s’agite comme une marionnette, avance comme un char d’assault et aime certainement comme une machine à sous. »

[Sources : Courrier International 17/01/07 – Canard Enchâiné 23/01/07]