Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

L’érotisme du pouvoir 22.01.08

petitsarko.jpg

Cette semaine, décidément, la presse étrangère est bien acide avec notre monarque. Après le Daily Telegraph, c’est au tour de Der Spiegel de s’en prendre au tout puissant. Extrait :

Nulle part ailleurs que dans le pays fondateur de la démocratie moderne, l’action du gouvernement ne s’est métamorphosée avec une telle perfection en soap opera. La France fait part, ces jours-ci, de plusieurs mariages et d’un enterrement : se marient, comme jamais dans l’histoire du pays, le sexe et la politique, la célébrité de star et l’honneur présidentiel, le soap opera et les affaires de l’Etat. L’image à la fois sérieuse, digne et flatteuse que toute une nation avait d’elle-même reçoit le coup de grâce.

Rappelant les fréquentations, escapades et autres voyages en jet privé de Sarkozy, le magazine de Hambourg s’interroge :

Si on noircissait les noms [des Bouygues, Bolloré, Dassault, etc.], si quelqu’un lisait cela sans savoir qu’il s’agit de la France, à quel pays penserait-il ? Une démocratie ? Imaginons une seconde que la chancelière allemande en fasse autant. Que ne lirait-on pas dans les journaux ?! Et combien de temps Angela Merkel resterait-elle en place ? En Allemagne, dans une République comparativement beaucoup plus jeune ?