Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Sarkozy en off fait peur 09.12.07

Filed under: > Sarkozy : Le Vrai Sarkozy — eilema @ 5:43
Tags:

Place Beauvau, février 2007. Nicolas Sarkozy et sa porte-parole Rachida Dati reçoivent des associations de Nanterre après que le Ministre de l’Intérieur ait décommandé sa visite en banlieue dans le 92.

Les médias n’étaient pas conviés à cette réunion publique. Icecreamtv a filmé cet entretien.

« Je viens du bas. J’ai pas commencé par les cabinets ministériels, j’ai pas hérité. […] J’ai monté tous les échelons. Si tous les autres ils s’étaient pas vautrées, ils s’étaient pas gourrés, c’est pas un mec comme moi qui y serait arrivé. Parce que vu de vous, moi je fais élite ; mais vu des élites, moi je fais enfant des quartiers. […] Je me suis battu plus qu’aucun autre. Ils ont tous voulu me tuer, mais je suis toujours là.

[…] La communauté turque elle s’intègre pas. Ils parlent entre eux, ils se marient entre eux, ils vivent entre eux.

[…] Pourquoi a-t-on plus de problèmes avec des enfants originaires d’Afrique qu’avec les enfants originaires du Maghreb. Faut réfléchir à ça. Pourquoi ? Et bien mon explication, c’est que la famille maghrébine a mieux tenu que la famille africaine.

[…] Quand je choisis Rachida Dati pour être ma porte-parole, le fait qu’elle soit Rachida, ça compte. Ça empêche pas qu’elle a un talent fou, et que je l’aime.

[…] On ne devient pas un tortionnaire et un assassin entre 22 et 24 ans. Mon idée c’est que le plus tôt on intervient sur des enfants violents, le plus on a une chance de les empêcher de devenir des assassins. Si vous prenez, déjà à l’école maternelle, vous voyez des gamins qui sont en situation de souffrance qui se traduit par un comportements violents. Tous les gens qui ont des problèmes avec la police et avec la justice ont eu à un moment des troubles du comportement. Il faut donc le plus tôt possible qu’on puisse intervenir. Si nous intervenons sur un jeune de 16 ans, vous n’avez aucune chance de corriger ses troubles, c’est très tard.

[…] Sur l’islam et sur les musulmans, j’aurais pas du parler du mouton, là. […] Vous vous mettez dans le truc : j’ai cent gugus que j’ai jamais vus de ma vie, je suis bombardé de questions. Je viens de me faire alpaguer par l’homosexuel. J’ai rien contre en tant que tel. Je m’en sors sur la différence entre l’amour, le désir, le contrat d’union civile, etc. Là-dessus, j’ai l’autre, la harpie, là, qui me prend. 10 millions de téléspectateurs, 2 heures vingt, et vous me dites : Ah, dites-donc, là mon vieux, vous auriez pas du le dire ».