Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Goulard critique le voyage de Nicolas Sarkozy au Tchad 06.11.07

https://i0.wp.com/www.liberation.fr/actualite/politiques/_files/file_231180_589127.jpg

Le choix de Nicolas Sarkozy de se rendre au Tchad dans l’affaire de « l’Arche de Zoé » constitue une erreur diplomatique, estime François Goulard.

« Je pense que c’est une erreur sur le plan diplomatique et pour la position de la France en Afrique », a déclaré le député-maire UMP de Vannes (Morbihan) sur Canal +. « Une affaire comme celle-là se traite à un niveau bien moins élevé que celui du président de la République. Je ne suis pas sûr du tout qu’une intervention ministérielle sur place ait été nécessaire pour régler cela », a ajouté François Goulard. « On aurait dû le régler avec beaucoup moins de publicité ».

Nicolas Sarkozy a effectué dimanche un voyage-éclair à N’Djamena et ramené dans son avion trois journalistes français et quatre hôtesses de l’air espagnoles qui avaient été inquiétés dans l’affaire de « l’Arche de Zoé ». Dix autres Européens, dont six Français, restent inculpés et écroués au Tchad pour enlèvement d’enfants et complicité.

« Sur le plan de la politique africaine, je pense que c’est redoutable », a encore estimé François Goulard à propos du voyage présidentiel. Le président tchadien Idriss Déby « n’est pas le dirigeant le plus fréquentable de la planète, c’est le moins qu’on puisse dire. En allant sur place pour régler très partiellement un problème comme celui-là, on lui confère une espèce d’honorabilité sur la scène internationale », a ajouté l’élu UMP. [Reuters 06/11/07]