Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

les Enfants sans-papiers privés de cantine 29.09.07

expulsions11.jpg

Vendredi 28 Août 2007, le Réseau éducation sans frontières (RESF) met au jour le cas de deux enfants de 5 et 3 ans, qui étaient sous le coup d’un arrêté de reconduite à la frontière, et dont la mère « enceinte de 8 mois d’un citoyen français, avait reçu une lettre signée par le maire, indiquant que Gracia et Beni ne seraient plus acceptés à la cantine de leur école à partir du 27 septembre, sans donner de motif ». Contactée par l’AFP, la mairie avait expliqué qu’« elle ne souhait(ait) pas se mettre en travers d’une procédure préfectorale, cette famille étant sous le coup d’une reconduite à la frontière » depuis juillet.

Une quinzaine de personnes avaient manifesté vendredi devant l’école maternelle Centre de Digoin pour protester contre « cette décision scandaleuse, entachée d’irrégularité ».

« Instrumentaliser politiquement des enfants pour servir une politique à la fois cruelle et inhumaine relève de l’indécence, de l’immoralité et de l’irresponsabilité », avait pour sa part estimé le Mrap dans un communiqué (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples).

Samedi 29 septembre 2007, à l’issue d’un entretien à l’hôtel de ville avec la mère de Gracia et Beni « pour évoquer la situation de ses deux enfants », selon un communiqué de la mairie, Maxime Castagna, le Maire UMP de Digoin (Saône-et-Loire) a indiqué que l’interdiction d’accès à la cantine était levée, la situation de leur mère étant en cours de régularisation.

« Celle-ci lui a indiqué disposer d’une autorisation provisoire de séjour et de garants pour le paiement de la cantine pendant la durée de l’année scolaire », précise la mairie. Après cet entretien et après avoir levé toutes les incertitudes juridiques auprès des services de la Préfecture, le maire de Digoin a décidé d’autoriser l’accès de Gracia et Béni à la restauration scolaire, à compter du Lundi 1er Octobre », ajoute le communiqué.

Au cours de cette réunion, « le maire lui a rappelé le règlement intérieur des restaurants scolaires, les droits et les devoirs qui s’y rattachent », a-t-on précisé.

[Sources : Dépêche Afp 29/09/07]