Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

martin bouygues 15.05.07

https://i2.wp.com/www.businessmobile.fr/businessmobile/i/edit/2007/04/martin-bouygues.jpg

« Celui-là, affirme Cécilia Sarkozy, il tient une place à part. Il vient avant tous les autres. » (1)

« Un intime de Nicolas Sarkozy depuis plus de vingt ans : le PDG du groupe Bouygues, et actionnaire principal de TF1, fut même son témoin lors de son mariage avec Cécilia. Entre habitants de Neuilly, on sympathise… surtout quand on peut se rendre service. L’avocat d’affaires qu’est aussi Nicolas Sarkozy a ainsi travaillé pour le groupe Bouygues, quand il n’était pas au gouvernement. Son élection aura des conséquences essentielles pour l’avenir de son ami Martin. Celui-ci était devenu le principal actionnaire du groupe Alstom lors du dernier passage de Nicolas Sarkozy à Bercy, et il est maintenant intéressé par la prise de contrôle d’Areva et de la filière du nucléaire civil. Pour se payer Areva, Martin serait prêt à vendre sa division de téléphonie mobile(2)

Martin Bouygues dirige le Groupe Bouygues, côté au CAC 40 qui regroupe trois grands secteurs : la construction (autoroutes, ponts, complexes, mais aussi les prisons pour mineurs commandées par le ministre de l’Intérieur), la téléphonie (Bouygues Telecom), et les médias : TF1 (dont il est actionnaire principal avec 43%), LCI, Eurosport International… Le Groupe Bouygues détient aussi 25% du capital d’Alstom.

Martin Bouygues et Nicolas Sarkozy.

Habitant de Neuilly, Martin Bouygues était témoin au mariage du Président. Il est également parrain de son fils Louis Sarkozy. Ancien client du cabinet d’avocat de Nicolas Sarkozy.

« Pour Martin [Bouygues], explique un observateur, Sarkozy est une espèce de maître à penser. Pour Sarkozy, Martin est une force. Leur duo est une association, une PME. Ce qui explique en partie pourquoi, pendant la campagne de 1995, TF1 est devenue “télé Balladur”. Bouygues ne rendait pas service à Balladur, mais à l’un des lieutenants. » (3)

Lire aussi :

Avantage et Handicap

[Sources : (1) Le Figaro 27.11.04 (2) Le Nouvel Obs : Les 100 de Sarkozy (Dossier réalisé par Hervé Algalarrondo, Claude Askolovitch, Carole Barjon, Claude Soula, Natacha Tatu et la documentation du Nouvel Observateur) (3) Victor Noir (collectif de journalistes sous la direction de Laurent Valdidié et Karl Laske), Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus, Denoël Impact, Paris, 2005, p. 56]

 

2 Responses to “martin bouygues”

  1. […] Bouygues En Cours [PDG du Groupe Bouygues I Premier actionnaire de TF1 I Détient 25% du capital d’Alstom I Témoin […]

  2. […] de Nicolas Sarkozy aurait fait pression sur TF1 pour obtenir son licenciement. Si ça se trouve Martin Bouygues le PDG de TF1 est un pote de Sarko ! Qui sait, c’est pt’et même le parrain d’un […]


Les commentaires sont fermés.