Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

nicolas baverez 13.05.07

https://i1.wp.com/medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2006/02/24/h_9_ill_744721_no.jpg

Historien et économiste, collaborateur au Point et aux Échos, Nicolas Baverez est considéré comme le chef de file des déclinistes, qui évoquent la nécessité d’une rupture en France, ce « territoire sinistré » (1). Auteur notamment d’un ouvrage au nom évocateur : La France qui tombe, sa thématique du « volontarisme politique » est régulièrement reprise par Nicolas Sarkozy. Pour lui, « l’économie libérale est créatrice de richesses et d’emplois » (2).

Nicolas Baverez est également Avocat à la Cour d’appel de Paris, Associé du Cabinet Gibson, Dunn & Crutcher LLP. Trésorier de Plan International France (association de parrainage d’enfants de pays en voie de développement) et du Défi de l’Atlantique (association pour la construction et le développement de l’hydroptère – hydrofoil à voiles). Membre du comité directeur et président du groupe de travail « affaires étrangères et défense » de l’Institut Montaigne. Membre du comité de direction de la revue Commentaire. Membre depuis 2002 du comité d’éthique entrepreneuriale du Mouvement des entreprises de France (MEDEF).

Nicolas Baverez et Nicolas Sarkozy.

Le 11 Avril, 2007, sur son blog, Nicolas Baverez publie un article intitulé Pourquoi je vote Sarkozy ? Article.

« Il n’est pas sérieux de laisser penser que les tensions liées à la faillite du modèle français d’intégration et à la ghettoïsation de la société française pourraient trouver leur origine dans la personne ou l’action de Nicolas Sarkozy. » « Nul ne peut aujourd’hui affirmer que Nicolas Sarkozy, s’il accède à la présidence de la République, réussira à moderniser la France. En revanche, j’ai la conviction qu’il a la volonté de tout mettre en œuvre pour essayer de le faire et la certitude qu’il est le seul des candidats à disposer des qualités, de la légitimité et du projet politiques qui lui donnent une chance d’y parvenir. Voilà pourquoi, le 22 avril, je voterai sans hésitation pour lui. »

Le 08 Septembre 2007, tout de même, dans un article du JDD, il regrette que les problèmes soient davantage « contournés » que réglés. Et souligne qu’il y a urgence à s’attaquer à des réformes structurelles.

Éléments biographiques :

Né le 8 mai 1961 à Lyon. Marié, 5 enfants.

Formation
Ancien élève de l’Ecole normale supérieure (rue d’Ulm) – 1980/1984.
Docteur ès lettres (histoire) – 1986.
Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris – 1982.
Agrégé de sciences sociales – 1983.
Ancien élève de l’Ecole nationale d’administration (promotion « Michel de Montaigne ») – 1988.
Publications
« Chômages et chômeurs dans les années 1930 » Thèse de Doctorat, 1986.
« L’invention du chômage » (en coll. avec R. Salais et B. Reynaud) PUF, 1986.
« Raymond Aron, Qui suis-je ? » La Manufacture, 1986.
« L’impuissance publique » (en coll. avec Denis Olivennes) Calman Lévy, 1989.
« Raymond Aron, un moraliste au temps des idéologies » Flammarion, 1993,
« Champs » 1995 ; réedition Flammarion, 2005.
« Les trente piteuses » Flammarion, 1997.
« Les orphelins de la liberté » Plon, 1999.
« La France qui tombe », Perrin, 2003.
« Le chômage à qui la faute ? » (en coll. avec J.B. de Foucault et A. Minc, sous la direction de A. Houziaux), Les Editions de l’Atelier, 2005.
« Raymond Aron : penser la liberté, penser la démocratie », Gallimard, Quarto, 2005.
« Nouveau Monde, Vieille France », Perrin, 2006.
« Que Faire ? Agenda 2007 », Perrin, 2006

Autres Articles du Sarkopithèque relatifs à Nicolas Baverez : Medef – Université d’été : poser des bombes ?

Sources : http://www.premier-ministre.gouv.fr I (1) le Figaro Magazine, 14 janvier 2006 I (2) L’Express, 12 janvier 2006 I Photo © Afp / Stéphane de Sakutin

 

One Response to “nicolas baverez”

  1. […] BAVEREZ Infos [Économiste, Chroniqueur et Avocat I « Pourfendeur devant l’éternel de l’immobilisme […]


Commentaires fermés