Le Sarkopithèque

LE SARKOPITHÈQUE A POUR BUT D’ARCHIVER PUIS DE RECOUPER LES INFORMATIONS ET RÉFLEXIONS RELATIVES AU CHEF DE L’ÉTAT, À SON GOUVERNEMENT ET À LEURS [MÉ]FAITS. Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République le 6 Mai 2007, jour de la Sainte-Prudence. Voyons-y un signe, et non un hasard.

Sarkozy chasseur de têtes pour Elkabbach 22.02.07

elkabbach1

Jean-Pierre Elkabbach, directeur d’antenne d’ Europe 1, cherchait un journaliste politique en charge de l’UMP. Il a eu recours aux bons conseils de Nicolas Sarkozy pour affiner son choix, comme le révèle le Canard enchainé du 22 février 2006.

Selon l’hebdomadaire satirique, un journaliste qui voyageait avec quelques collègues dans l’avion de Nicolas Sarkozy, le 10 février, à destination de Chamonix, a interrogé le ministre au sujet de rumeurs qui circulaient dans la rédaction d’Europe 1. Nicolas Sarkozy a alors confirmé que Jean-Pierre Elkabbach l’avait consulté au sujet du remplacement de Caroline Roux.

Pas gêné le moins du monde, le ministre a répondu : « bien sûr. J’ai été ministre de la Communication. Je suis ça de près, ça fait partie du travail politique. Si vous saviez. Il n’y a pas qu’Elkabbach qui fait cela… ».

Suite à cet aveu, Elkabbach doit se fendre d’une mise au point auprès des journalistes d’Europe 1. Mal à l’aise, il reconnaît les faits. Puis il se lance dans une improbable explication, selon laquelle il serait normal de consulter les politiques pour recruter des journalistes pas trop près du pouvoir…

« C’est la démarche classique de tout chef d’entreprise pour choisir les meilleurs, les plus libres et les plus indépendants », a expliqué Jean-Pierre Elkabbach aux journalistes du Canard. « J’ai dit à Nicolas Sarkozy : « Est-ce que tu connais, dans la nouvelle génération qui émerge, qui sont les meilleurs ? ». Il m’a donné deux ou trois noms qui étaient déjà dans ma liste… », « D’ailleurs, ces noms-là ne seront pas retenus », a-t-il promis.

Sources : Acrimed, Le Placide